Entente Wallonne des Entreprises
de Travail Adapté

196, route de Philippeville   |   6010 Couillet
Tél +32 (0)71 29 89 20 Fax +32 71.47.40.87

Les ETA wallonnes et germanophones

LES ETA EN QUELQUES CHIFFRES

On compte actuellement 3 ETA germanophones et 52 Entreprises de Travail Adapté sur l’ensemble du territoire wallon, toutes membres de l’EWETA.

  • 23 ETA en Province de Hainaut
  • 10 ETA en Province de Liège
  • 9 ETA en Province de Namur
  • 7 ETA en Province de Luxembourg
  • 3 ETA en Province de Brabant Wallon
  • 3 ETA en Communauté germanophone

Au niveau de l’emploi

Les ETA, en 2017, représentaient 9104 travailleurs (valides et handicapés) dont :
  • 7.795 travailleurs de production
  • 1.309 personnels d’encadrement
Caractéristiques de ces emplois :
  • Près de 90% de contrats à durée indéterminée
  • 85 % de travailleurs handicapés
  • Une répartition hommes - femmes : 70% - 30%

Au niveau du salaire

La masse salariale totale était de près de 150 millions euros pour l’année 2012:
  • Avec un salaire, pour le personnel de production, au minimum égal au Revenu Minimum Moyen Mensuel Garanti, à savoir : 1.528,84 euros brut par mois, soit un salaire horaire de 9,2846 euros (pour la catégorie salariale la plus basse)
  • Avec un salaire, pour le personnel d’encadrement, au minimum égal au barème imposé par l’harmonisation du non-marchand (Commission Paritaire 327).

Au niveau économique

Le chiffre d’affaire approchait les 170 millions d’euros en 2012.
Les types d’activités développées par les ETA sont multiples, on recense plus de 20 grands secteurs d’activités :
Alimentation, artisanat, animaux, bâtiment, bois, électricité, électronique, emballage, horticulture, imprimerie, location, mécanique, métaux, nettoyage, papier, plastique, restauration, textile, verre et divers. Retrouvez- les toutes sur le moteur de recherche des ETA.

Au niveau social

Les ETA assurent la promotion de la personne handicapée tout en développant une activité économique. Elles offrent à une population handicapée la plus large possible, l’accès à :
  • Un statut social et une sécurité d’emploi garantis par un contrat de travail ;
  • Un niveau de salaire garanti ;
  • Des conditions de travail adaptées à l’individu.

Au niveau des subventions

Aujourd’hui, la part totale de subventions dont bénéficient les ETA tourne autour de 35% du budget de celles-ci, les 65% restants devant donc être impérativement générés par l’activité économique. Les ETA bénéficient de subventions, notamment:
  • Une intervention de l’AViQ dans la rémunération des travailleurs de production handicapés en fonction de la perte de rendement ;
  • Une intervention dans la rémunération du personnel de cadre, fixée à 40% de la rémunération ;
  • Une intervention en matière de subvention à l’entretien, à raison de 0,3987 euros par heure de travail ayant fait l’objet d’une intervention de l’AViQ* ;
  • Un financement des investissements réduit à 600.000€ pour les 52 ETA wallonnes ;
  • Des subsides liés à l’adaptation de poste de travail.
  • Une intervention pour le fonctionnement des sections d’accueil et de formation et des dispositifs de maintien.
* Indexé au 1er juillet 2017

REMARQUE

Pour des raisons budgétaires, l’AViQ impose un quota de 6.384 emplois de travailleurs handicapés subventionnés en production. MAIS ... Les ETA ne bénéficient pas de certaines aides aux entreprises classiques. Les aides aux ETA ne sont pas comparables au soutien public que reçoivent les entreprises traditionnelles.
En tant qu’ASBL, elles ne peuvent bénéficier d’aides à l’expansion économique (subsides relativement importants) dévolus au secteur marchand.
Pour y accéder, certaines ETA se sont transformées en Société à Finalité Sociale ou ont créés une telle structure en parallèle de l’asbl.

login Création du site Internet par Easy-ConceptCréation du site Internet par Easy-Concept