Entente Wallonne des Entreprises
de Travail Adapté

196, route de Philippeville   |   6010 Couillet
Tél +32 (0)71 29 89 20 Fax +32 71.47.40.87

Qu'est-ce qu'une ETA ?

Une Entreprise de Travail Adapté est une entreprise d'économie sociale, dont la spécificité est d'employer majoritairement des personnes handicapées (physique, mental, psychique).

Les emplois créés constituent ainsi de véritables outils d’intégration sociale et d’épanouissement des personnes, en leur offrant l'accès à:
  • un niveau de salaire garanti
  • un statut social et une sécurité d’emploi garantis par un contrat de travail
  • des conditions de travail adaptées à l’individu.
 Acteur économique à part entière, les Entreprises de Travail Adapté wallonnes se positionnent aujourd’hui comme des entreprises actives dans le marché, avec les mêmes contraintes que celles exigées à toute autre structure du circuit « classique » : travail soigné, produits de qualité, dans les délais impartis et aux prix du marché.

Ces entreprises extraordinaires regorgent d'activités et de potentiel. Vous cherchez un partenaire pour entretenir vos parcs et jardins, emballer vos produits, imprimer vos brochures, les mettre sous film, construire vos mobiliers d’exposition (vitrines, bureaux,..), relier vos documents administratifs, nettoyer vos locaux d’entreprise,… Les ETA sont actives dans 20 grands secteurs : alimentation, artisanat, animaux, bâtiment, bois, électricité, électronique, emballage, horticulture, imprimerie, location, mécanique, métaux, nettoyage, papier, plastique, restauration, textile, verre et divers.

Retrouvez les ETA wallonnes sur notre moteur de recherche
www.leseta.be


HISTORIQUE

C’est au sortir de la seconde guerre mondiale qu’une préoccupation européenne concernant la revalidation des personnes handicapées ainsi que leur insertion sur le marché socio-économique a vu le jour.

La première loi
en faveur du reclassement social des personnes handicapées fut promulguée en Belgique le 28 avril 1958. Pour la première fois, un programme national est mis sur pied, il prévoit un ensemble de mesures visant à préparer les personnes moins valides à accéder à un emploi. C'est dans ce contexte qu'apparaît la notion d'atelier protégé (AP). Mais il fait encore attendre cinq ans pour que les premiers ateliers protégés ouvrent leurs portes.

La loi du 16 avril 1963 instaure le Fonds National de Reclassement Social des Personnes Handicapées (FNRSPH), et c’est en 1964 que le premier AP agréé est établi.

Au cours des années 80, les compétences relatives à l’insertion socioprofessionnelle des personnes handicapées, qui étaient jusqu’alors confiées au Fédéral, sont vues déléguées aux Communautés, puis aux Régions.

Ce n’est que dans le courant des années 90 que l’emploi fourni par les AP sera reconnu comme emploi en tant que tel par les pouvoirs publics.

En 1995, les ateliers protégés changent d’appellation et deviennent dès lors « Entreprises de Travail Adapté ». Par cette modification, l’aspect « entreprise » est souligné, ce qui aura un impact important pour la suite sur le fonctionnement des structures.

Le décret du 6 avril 1995
donne naissance à l’Agence Wallonne pour l’Intégration des Personnes Handicapées (AWIPH), organisme public de la Région wallonne.

LES ETA AUJOURD'HUI

Le défi principal des Entreprises de Travail Adapté wallonnes est de suivre le mouvement technologique tout en gardant un objectif social. Elles constituent l'opportunité principale pour les personnes moins valides de trouver un emploi et une possibilité d'insertion sociale dans des conditions optimales du point de vue des rémunérations, de la promotion, de l'encadrement et de la sécurité sociale. Il est incontestable qu'elles jouent un rôle dans la vie économique du pays tout en se distinguant des autres entreprises par une série de caractéristiques, à savoir:

  • L'objectif social

    Les ETA ont pour finalité première d'œuvrer à l'intégration des personnes handicapées à la réalité sociale et au fonctionnement de l'entreprise, gage d'une insertion dans les circuits socio-économiques normaux, y compris sur le plan de la satisfaction de leurs aspirations en tant que consommateurs.
  • Les finalités de production

    Celles des ETA sont assorties de considérations non seulement économiques mais sociales. Leur objectif primordial, contrairement aux entreprises ordinaires, n'est pas la production et la recherche du profit maximal mais l'adaptation du travail à l'homme.

  • Les objectifs stratégiques

    Indépendamment des biens et services produits, les ETA mettent sur un pied d'égalité, d'une part, la production et d'autre part la revalidation et le reclassement socioprofessionnel des personnes handicapées, alors que la logique des autres entreprises place au premier rang les notions de croissance, de stabilité et de profit, valeurs sur lesquelles elles établissent les schémas organisationnels qu'elles élaborent. Les critères dévaluation des activités de production (quantité, qualité, type et style) auxquels on se réfère dans les ETA sont hétérogènes, on pourrait dire individualisés, tant en ce qui concerne les personnes que vis-à-vis des biens ou des services produits.
login Création du site Internet par Easy-ConceptCréation du site Internet par Easy-Concept